Site de l'académie de Versailles

Accueil > Enseignements > Français > Camille redouble - critique de cinéma

Camille redouble - critique de cinéma

par Mme Benoit

Tous les élèves de 3ème sont allés lundi 26 novembre au Select pour voir le dernier film de Noémie Lvovsky Camille redouble.

La classe de 3ème 1 vous en fait la critique, avec, tout d’abord, un petit résumé de rattrapage pour ceux qui n’auraient pas vu le film :

" C’est l’histoire d’une femme âgée d’une quarantaine d’années, alcoolique, grosse fumeuse, futur divorcée, qui ne s’entend pas bien avec le prétendu homme de sa vie, actrice pas très douée.
Après être allée au réveillon de la nouvelle année, elle est tellement ivre qu’elle s’évanouit pendant la soirée.
Soudain elle se réveille dans un lit d’hôpital à l’âge de ses 16 ans. Elle retrouve ses parents, elle est déboussolée, car elle vient de se rendre compte que ses parents étaient encore vivants. Pour s’habiller, c’était la même chose : elle ne savait pas d’où venaient ses vêtements. De retour chez elle, elle était toute contente d’avoir retrouvé sa maison avec ses parents.
On peut se demander si elle est vraiment retournée dans le passé ?..."
Matthieu, Yasten, Hamza et Gabriel.

A quoi aura servi ce retour dans le passé ? C’est la question que se sont posée d’autres élèves de la classe :

"Avant le retour au passé, Camille regrette de ne pas avoir profité de sa mère, alors quand elle a l’occasion de revenir en arrière, elle essaie de passer le plus de moments avec ses parents, enregistrant leur voix ; elle a eu le courage d’annoncer sa grossesse à sa mère et elle a pu lui dire au revoir. Elle réussit à faire son deuil et se sentit mieux dans sa vie.
En même temps, elle essaie d’éviter son futur mari pour ne pas refaire les mêmes erreurs que dans le futur, comme subir le divorce, ne pas devenir alcoolique, fumeuse intensive et de nouveau souffrir.
La première fois qu’elle voit son futur mari, elle l’évite toujours, lui ne comprend pas car il la voit pour la première fois. Le copain de son mari la traite de psychopathe à plusieurs reprises car lui aussi ne comprend pas le comportement de Camille.
Mais elle réalise que sans son mari, elle ne pourra avoir sa fille qu’elle aime tant. Elle réussit finalement à faire le deuil de son mariage."
Ludivine, Rougui, Hawa, Maeva, Melek et Lallyia

Un dernier groupe s’est interrogé sur le thème du voyage dans le temps :

"Dans Camille redouble, Camille retourne dans le passé. Mais le film ne donne pas d’explication précise pour ce voyage dans le temps. On avance néanmoins quelques hypothèses comme celle de l’horloger. En effet, on remarque qu’avant chaque voyage dans le temps elle le rencontre. Avant son premier voyage, celui-ci règle sa montre avec une seconde d’avance. L’alcool peut aussi être responsable de son retard dans le passé car avant celui-ci elle est dans un état d’ivresse avancé.
Au final, le but de ce film n’est pas d’expliquer le voyage temporel, contrairement, par exemple, à Retour vers le futur, mais de montrer qu’on ne peut changer son avenir comme dans 17 ans encore. Néanmoins, pour ne pas donner un côté absurde au film, avant chaque voyage dans le temps, elle s’évanouit avant de parler à l’horloger. Nous pouvons alors penser à un rêve ou à un souvenir mais la cassette confiée à un professeur et retrouvée à la fin du film nous prouve que ce voyage a bien eu lieu."
Maksym, Micakël, Aurélie, La Reine, Antoine.

Au final, ce film a-t-il plu à nos élèves ?
Oui, globalement, surtout pour le thème, bien trouvé, mais beaucoup auraient aimé le voir traité différemment, en accentuant plus la relation familiale, très touchante dans le film, notamment grâce au jeu de Yolande Moreau, émouvante maman de Camille.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
College ANNE FRANK (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Panvier - Principal