Site de l'académie de Versailles

Accueil > Projets > Voyages / Sorties > Rome J3 - le tourbillon

Rome J3 - le tourbillon

par Mme Benoit

Un article rédigé à 1h30 du matin après une dernière soirée à Rome, c’est forcément un article rapide, pour dire une journée tourbillonnante, que personne n’oubliera dans le groupe.

La journée avait commencé dans le retrait de la Via appia antiqua, à l’extérieur de Rome, pour la visite des Catacombes de San Sebastiano. Une visite très appréciée des élèves - et le bel accent chantant de notre charmante guide n’y était pas pour rien. Elle a d’ailleurs remercié les élèves pour leur écoute : c’était le début d’une longue série, car notre groupe devait s’illustrer par son attitude aujourd’hui, comme la suite l’a montré. Quel plaisir de descendre 9 mètres sous terre, dans un labyrinthe de tunnels, de découvrir des symboles cachés... Nous avons ensuite déjeuné sur une portion déserte de la via appia route vieille de 2000 ans, et encore utilisée aujourd’hui.

De retour en ville, visite du Palazzo Massimo : statues de discobole, d’Hermaphrodite, bijoux antiques, et surtout merveilleuses mosaïques et fresques, dont celle du jardin en trompe l’œil de la Villa di Livia ou encore celles du triclinium de la villa Farnèse où vous pouvez nous voir. Une pause shopping dans le quartier de Termini était ensuite bien méritée !

Avant de dîner en ville, promenade dans les jardins de l’Esquilin pour une partie de loup garou endiablée... Nous arrivons enfin à la pizzeria où nous avions réservé une table digne d’un banquet de fin d’Astérix. Ici, une ellipse s’impose. Quand une soirée est indescriptible, il faut le dire franchement et s’arrêter. Nous pourrions parler de nos bonnes "pizze", des chants, des fous rires, d’un anniversaire, de beaucoup d’émotion... On n’en dira pas plus, si ce n’est que le patron du restaurant a bien félicité notre groupe pour son attitude joyeuse et positive : reprenons le récit de notre chemin sous un petit crachin (eh oui !) vers la gelateria tant vantée par le professeur de latin. Cette dernière marche en valait la peine : dans une rue endormie, près d’un parc, tout à coup, de la lumière, de l’animation : nous sommes au Palazzo del freddo, le palais du froid. Le FSE offre à chaque élève une glace à 3 euros. Autrement dit une glace 4 parfums avec supplément de "panna", de crème fouettée aérienne. Et la maison invite les professeurs dans la foulée ! Nous sommes conquis par la générosité italienne, et nous décidons de ne plus rentrer !


Mais les bonnes choses ont une fin, nous décidons de rentrer, enfin. Sauf que le métro romain se ferme bien plus tôt que le nôtre. Tant pis, nous rentrons à pied, et tant pis si nous avons une bonne demie heure de marche devant nous. Personne ne se plaint, nous avons tous le sourire aux lèvres (on vient d’absorber pas mal de sucres rapides...), on se porte les uns les autres s’il le faut (!) et nous voilà de retour... prêts à préparer les valises et se doucher dans un temps record, et sans un bruit, bravo à tous ! Les professeurs vont-ils avoir le temps de dormir cette nuit ? Tant de belles images vont nous repasser devant les yeux une fois allongées, qu’elle sera forcément courte.
Buona notte tutti ! A presto Parigi !

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
College ANNE FRANK (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Panvier - Principal