DE VRAIES OEUVRES D’ARTS AU COLLEGE...

par Mme Guelt

PARTENARIAT AVEC L’ ARTOTHEQUE DE SAINT CLOUD

Depuis septembre 2019, notre Collège expose des œuvres d’art provenant des collections d’ ECLA. Cette artothèque se situe au 3 bis rue d’Orléans, à SAINT-CLOUD (92210).

https://www.ecla.net/
https://www.instagram.com/artothequ...

  • LES ACTIONS
    L’ECLA (Espace Clodoaldien de Loisirs et d’Animation) a pour but de favoriser l’épanouissement des personnes et de permettre à tous d’accéder à une large palette d’activités de culture et de loisirs. A l’écoute de tous, l’ECLA participe au développement local, en agissant en partenariat avec les associations et les collectivités locales et territoriales.
  • QU’EST-CE QU’ UNE ARTOTHEQUE ?
    L’ Artothèque est aux œuvres d’art ce qu’une bibliothèque est aux livres : un lieu qui réunit des œuvres destinées à l’emprunt. L’ Artothèque a pour vocation de sensibiliser tous les publics à la création contemporaine grâce au prêt d’œuvres.
  • LES ŒUVRES
    L’ Artothèque réunit 300 œuvres d’art en dépôt*, représentant près de 80 artistes contemporains, émergents ou confirmés, dont la pratique s’inscrit dans une démarche professionnelle. De nouveaux artistes sont régulièrement sélectionnés, permettant un renouvellement des œuvres disponibles à l’emprunt. Peintures, dessins, estampes, photographies et vidéos composent ce fonds en constante évolution.
  • MODE D’EMPLOI
    L’ Artothèque propose son service de prêt d’œuvres aux particuliers, établissements scolaires, associations, collectivités et entreprises.
  • DÉTAILS D’UNE ŒUVRE D’ART EMPRUNTÉE
    "Sous sa gravure, son pinceau ou son fil, GUACOLDA donne naissance à d’innombrables figures qui peuplent son univers. La simplicité et la pureté de sa ligne révèle des portraits d’anonymes et de personnes célèbres, de proches et d’elle-même, parallèlement à des figures classiques revisitées.
    GUACOLDA accroche avec la patience d’une brodeuse et la concentration méditative d’une moine enlumineur, le foisonnement minutieux de ses écritures arachnéennes.
    A la japonaise, avec un pinceau ” trois poils ” trempé de couleur, l’artiste y dépose infiniment le fourmillement ténu de sa libre calligraphie qui tient à la fois de Paul Klee, d’une écriture de pattes de mouche illisible et pleine de poésie, d’une sédimentation géologique, d’un labyrinthe végétal, d’une notation musicale inconnue ou d’un marquage topographique qui tantôt se densifie, tantôt se dilate ou s’éparpille, et dans lequel on se promène et se perd avec délice."

    http://www.guacolda.com/html/GU01.html