Un coup de jeune pour le collège... 40 ans déjà...

par Mme Fouinat

40 ans, l’âge d’une nouvelle jeunesse pour le collège !

Le collège Anne Frank va bientôt fêter ses 40 ans : pour célébrer cet anniversaire, le Conseil départemental,propriétaire du bâtiment, va investir plus de 30 millions d’euros dans la rénovation intégrale de ce bâtiment singulier.
On doit son aspect si particulier à l’architecte Jean Nouvel, qui réalise là l’une des premières commandes publiques de sa longue carrière. À partir d’un modèle et de matériaux imposés, le projet, achevé au début des années 1980, a consisté à s’affranchir du modèle pour proposer un bâtiment particulièrement aéré, une grande cour et des espaces dans lesquels la lumière naturelle entre à flots. Autre particularité du projet, l’association dès sa conception d’un comité d’usagers composé de parents, d’élèves et de personnels, qui ont pu insister ainsi sur leur souhait d’avoir des espaces dégagés.
40 années plus tard, le béton a pris quelques couleurs grises et et surtout le bâtiment a grand besoin d’une rénovation thermique pour maîtriser la consommation d’énergie et s’adapter aux exigences d’une consommation plus durable.
C’est ainsi qu’entre 2021 et 2023, le collège tout entier fera l’objet d’une rénovation. C’est le signe de la volonté du département de donner toute sa place à un collège moderne dans un quartier rénové.
Durant les travaux, un collège provisoire sera construit le long de la réserve naturel de la Bièvre, à l’arrière de l’espace cirque, sur le terrain de sport en stabilisé. Ces bâtiments provisoires peu élevés permettront d’accueillir dans des conditions de confort parfaites les élèves et les personnels, sans que les uns et les autres aient à subir les nuisances du chantier. Ils continueront seulement d’utiliser le gymnase, construit plus tard, en empruntant la passerelle.

Un cheminement piéton permettra aux élèves de rejoindre le collège en passant par le parvis du Breuil. L’entrée des élèves dans le collège provisoire est prévue à la rentrée de septembre 2021. Deux ans plus tard, c’est dans un collège flambant neuf que les élèves feront leur rentrée. Il va conserver son aspect éminemment pratique et ses vastes espaces, tout en gagnant de nouvelles salles de science dans les anciens ateliers.
C’est une belle perspective pour le collège, qui s’intègrera dans un ensemble rénové et pourra continuer d’incarner une certaine forme de modernité , faite de gaieté et d’ouverture, voulue par son concepteur et appréciée par ses utilisateurs.

Anne Panvier, Principale