Site de l'académie de Versailles

Accueil > Projets > Voyages / Sorties > Les reporters du voyage à Korschenbroich

Les reporters du voyage à Korschenbroich

par M Alac, Mme Benoit

Notre travail de reporter se termine – aux élèves maintenant, bientôt nous l’espérons, de choisir leurs meilleures photos et d’écrire des articles qui, sur ce site, vous expliqueront les différents aspects de la vie en Allemagne que nous avons eu la chance de découvrir pendant notre séjour.

Pour leurs professeurs, c’est la fin d’une semaine magnifique mais épuisante – pas facile de rester éveillé pour taper des textes sur un clavier « qwerty », aux petites heures, après avoir passé une délicieuse (au sens propre, comme figuré) soirée avec nos charmants hôtes et nous être un peu trop réjouis ! Pas facile de retarder l’heure du premier toast « aus die französich-deutsche Freundschaft » parce que le logiciel photo de l’ordinateur a décidé de faire des siennes… mais le plaisir de vous communiquer nos impressions, la joie de nos élèves et nos propres petits bonheurs au quotidien, a été dans ces moments un stimulant aussi puissant que le bon café de M. Florenz.

Nous voudrions féliciter les élèves, qui ne nous ont même pas donné le début d’une inquiétude, et nous ont permis de vivre très sereinement ce voyage, dans une atmosphère chaleureuse. Leur joie et leur gentillesse nous ont peut-être autant récompensés de nos efforts que leurs nouvelles connaissances en allemand. D’après la joyeuse rumeur qui nous a entourés, l’objectif linguistique du voyage a été pleinement atteint. Langweilig, Spargel, Kartoffeln, noch nicht Schluss, bis gleich : le vocabulaire de nos élèves s’est considérablement enrichi.

Culturellement, nous nous sommes imprégnés des mythes de la Lorelei, des bords du Rhin, admiré les beautés de Cologne, l’architecture de Bonn – et la vie à l’allemande a su nous dépayser tout en nous donnant un doux sentiment de familiarité. Gageons que cette immersion dans un autre mode de vie, et dans un autre mode de pensée, apportera aux enfants cette ouverture d’esprit que donnent les voyages.

Mais c’est sans doute humainement que ce voyage a été le plus touchant : dans les familles, avec les correspondants, au collège, c’est toute une communauté qui nous a ouvert les bras. Nos citoyens en herbe, citoyens français mais aussi européens, se souviendront sans doute, adultes devenus, de ces quelques jours de mai où l’amitié franco-allemande n’aura pas été pour eux de simples mots, mais le sourire d’un ami qui vous dit, avec un léger accent, « aurevoir ».

Portfolio

La rédactrice en chef Le photographe officiel Le paparazzo

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
College ANNE FRANK (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Panvier - Principal